Les assurances obligatoires et facultatives d’une entreprise

L’assurance est une nécessité aussi bien dans le cadre privé que professionnel. Il suffit en effet d’un simple accident pour générer la faillite d’une société tout entière. Afin de se protéger contre cette fatalité, les assureurs proposent des formules adaptées aux besoins spécifiques des professionnels. Voici quelques détails concernant les assurances obligatoires et facultatives d’une entreprise.

Les assurances obligatoires pour une entreprise

La couverture responsabilité civile professionnelle se situe en tête dans la liste des assurances obligatoires d’une entreprise. Toutes les opérations liées à son activité sont effectivement sujettes à des risques de sinistres corporels et matériels. Ce contrat légal couvre les conséquences pécuniaires des dégâts causés hors du local professionnel et des maladies professionnelles des employés. La clause couvre aussi des préjudices liés à l’usage d’un bien qui n’appartient pas à la société. La multirisque professionnelle est également indispensable. Cette couverture assure les locaux ainsi que leur contenu contre les sinistres perpétrés aux tiers et au propriétaire. L’assurance garantit ainsi les explosions, les catastrophes naturelles, les incendies et les dégâts électriques. À ces contrats s’ajoutent l’assurance auto pour les véhicules, l’assurance décennale, le complémentaire santé et l’assurance retraite complémentaire.

Les assurances facultatives pour une entreprise

Le contrat perte d’exploitation se trouve dans la catégorie assurance optionnelle. La clause couvre les charges fixes et la marge brute de l’entreprise si son activité a été interrompue à la suite d’un sinistre. L’assurance homme-clé rembourse les pertes liées aux accidents, à l’incapacité et au décès d’un acteur majeur de l’entreprise. Pour s’assurer contre les risques liés aux transports des marchandises, la couverture marchandise transportée est de mise. Les sociétés ont recours à l’assurance bris de machine en vue de se protéger financièrement contre les sinistres engendrés aux matériels industriels. Afin de bénéficier d’un remboursement pour les dommages causés au parc de véhicules, certaines firmes souscrivent un contrat de couverture flotte automobile.

Les cas particuliers

Dans le cadre de la souscription d’assurances obligatoires et facultatives d’une entreprise, les situations particulières sont toujours à prévoir. Si l’activité implique une variation de stocks à un moment donné, la société a tout intérêt à inclure cette option dans sa police d’assurance. Si certaines activités nécessitent un déplacement hors des locaux professionnels, le contrat de couverture correspondant à cette spécificité doit être signalé à l’assureur. De même, les activités à titre saisonnier demandent une formule spécifique. Bien que facultatifs, ces contrats singuliers jouent un rôle majeur dans la rentabilité de l’activité de la société.

Comment savoir si c’est le bon moment de vendre son entreprise ?
Ouverture d’un compte bancaire professionnel : une étape obligatoire