Puis-je faire la liquidation de mon entreprise par internet ?

En cas de difficulté, le souhait de tout entrepreneur est de pouvoir redresser son entreprise. Mais parfois, il arrive que ces difficultés amènent inévitablement au naufrage. La raison de cet échec peut être une dette, un désaccord entre les actionnaires, une cessation de paiements… Il existe aujourd’hui des agences spécialisées dans l’accompagnement d’une entreprise pour mener à bien la liquidation. Qu’est-ce que c’est exactement ? Quelles sont les démarches à suivre pour liquider son entreprise par internet ? Cet article fait le point sur ces questions.

Qu’est-ce qu’une liquidation d’entreprise exactement ?

Pour donner une définition simple, une liquidation est une procédure judiciaire qui est enclenchée lorsque l’actif de la société est insuffisant pour couvrir le passif. On dit alors que l’entreprise est en « cessation de paiements ». En d’autres mots, l’entreprise ne peut plus payer ses créanciers. La liquidation a lieu lorsque le redressement judiciaire n’est plus possible. Souvent, c’est le tribunal de commerce qui émet la décision d’ouvrir la procédure de liquidation. L’objectif est de payer les créanciers par les fonds dégagés par la vente des actifs. Ils seront payés par ordre de priorité jusqu’à épuisement de l’argent de l’entreprise. Les étapes et les procédures à respecter sont rigoureuses. Pour éviter d’aggraver davantage la situation, il est conseillé de faire appel à une agence spécialisée pour accompagner l’entreprise dans les démarches à suivre. Aujourd’hui, il est même possible de liquider sur Internet. Liquidez une entreprise en ligne sur Statutentreprise.com.

Liquider une entreprise : se faire accompagner par des professionnels en ligne

La liquidation d’entreprise en ligne permet de faire des économies de temps et d’argent. Les agences offrant ce service rendent la liquidation plus facile que jamais. Les étapes à suivre ne sont pas complexes. Certains cas peuvent nécessiter des accompagnements spécifiques, mais en général, cela se déroule comme suit. L’entreprise commence par indiquer la nature de l’opération (car souvent, l’agence s’occupe aussi d’autres formalités juridiques). Puis, le client remplira un questionnaire. C’est sur ce dernier document que les juristes vont se baser pour créer tous les autres documents nécessaires et indiquer à l’entreprise cliente toutes les démarches ainsi que les éventuels documents manquants. L’accompagnement sera personnalisé au mieux que possible.

La liquidation pour le cas d’une SCI

Dans le cas de la fermeture d’une SCI, souvent, une liquidation accompagne une dissolution. La gestion de l’entreprise sera contrôlée par le liquidateur. Ce dernier est nommé lors de l’ouverture de la procédure de liquidation. Il peut être choisi parmi les associés. Il établira un bilan à soumettre aux associés en vue de leur approbation. Celle-ci devra être donnée avant la clôture de la liquidation. Lorsque la procédure est enclenchée, l’entreprise en question doit immédiatement cesser ses activités et les contrats de travail des salariés sont rompus sous quinze jours.

Développer son entreprise : faire appel à un courtier pour obtenir un prêt
Comment savoir si sa forme juridique est toujours adaptée à la situation de mon entreprise ?